blog from the dead

Archive for the ‘Quand on prend l’air’ Category

J’suis allé voir un SPECTAC (de Stupeflip)

In Ouverture des oreilles, Quand on prend l'air on 8 décembre 2012 at 21:28

Par Quentin, humain qui soutient le Crou Stupeflip.

Vendredi dernier, le 7 décembre, c’était Stupeflip à la Laiterie (Strasbourg). Quid de ce nouveau spectacle ? Quid du Crou en ces temps troublés où même la crise oblige les artistes à acheter leur caviar au prix de gros ? Tout de suite réponse ;  4 5 7 7, le p’tit zombie mec.
(Pour les photos, c’est par ici )

Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Dalí au Centre Pompidou : « I am surrealism »

In Briller en société, Quand on prend l'air on 26 novembre 2012 at 19:08

Par LiliZ’, la culturée du moment.

Cela faisait bien trois décennies que notre Salvador tant aimé n’avait pas fait d’apparition à Beaubourg. Si le surréalisme n’est pas réductible à cet artiste, il lui doit quand même une fière chandelle ! C’est pourquoi le Centre Pompidou (spécialisé dans la création moderne et contemporaine) lui rend hommage du 21 novembre 2012 au 25 mars 2013…

Lire le reste de cette entrée »

Boy/The We and The I

In Quand on prend l'air, Sur les écrans on 16 septembre 2012 at 14:43

Par LiliZ’, la demandeuse d’études du moment.

Maintenant que j’ai une carte illimitée UGC, je vais pouvoir vous pourrir l’existence avec mes avis cinématographiques. Commençons alors par les films à voir de cette semaine : Boy, puis The We and The I.

Plutôt que de faire un montage des affiches des films, je mets un écureuil.

Lire le reste de cette entrée »

Quatrième Zombie Walk de Strasbourg

In Pour éteindre le cerveau, Quand on prend l'air on 16 septembre 2012 at 11:53

Par Quentin, reporter sans frontière du réel.

Dans l’extrême orientalitude de la France, le festival européen du film fantastique a pris l’habitude de commencer par une manifestation sympathique dans le centre-ville : la Zombie Walk. Alors bon, vu comment que j’ai appelé ce blog, je ne pouvais pas ne pas y aller.

Lire le reste de cette entrée »

Ces bandes de gauchos qu’étaient à Bastille dimanche dernier

In Quand on prend l'air, Sur les écrans on 19 mars 2012 at 19:29

Par Quentin, qui, du passé, fait parfois table rase.

Avant-propos : à toutes les personnes qui se reconnaitraient sur les photos de cet article et qui préfèreraient que ça soit pas le cas parce que vous aviez dis à votre mère conservatrice que vous alliez simplement sortir le chien, si vous êtes gentils, je ferais en sorte d’effacer vos tronches de communards. D’avance de rien.

Dimanche 18 mars, c’était l’anniversaire  du début de la Commune de Paris (141 ans), premier gouvernement de gros gauchistes de France, d’ailleurs limité à l’intérieur du boulevard périphérique, car déjà en 1871, les parisiens éprouvaient la plus horripilante des nausées envers les banlieusards. Dimanche 18 mars, c’était aussi l’anniversaire des Accords d’Evian, qui accordèrent (un accord, ça accorde. Langue française 1 – les autres 0) il y a 50 printemps de cela, l’indépendance à l’Algérie. Deux évènements franchement orientés gauche donc. La question est : si Jean-Luc Mélenchon n’avait pas invité cent mille de ses potes dans Paris, en aurait-on autant parlé dans la boite à troubadour ? Au risque de vous décevoir, la réponse est sans doute  « non ».

Dans une exclusivité relative, le grand-reporter du P’tit zombie vous offre, en image, la reprise de la Bastille (pour mieux apprécier la qualité de cet article, appuyer sur la touche F11. Pour revenir à la normale, il suffit d’appuyer dessus une seconde fois).

Lire le reste de cette entrée »

%d blogueurs aiment cette page :