blog from the dead

Univers étendu et épisode VII : qu’est ce qui se passe après le Retour du Jedi ?

In Activités vidéoludiques, Briller en société, Lectures, Sur les écrans on 10 novembre 2012 at 13:31

Par Quentin, qui ne vend pas de bâtons de la mort.

En ces sombres temps troublés, quelques lumières méritent d’être allumées. Comme vous le savez sans aucun doute, LucasFilm a été racheté par Disney pour la modique somme de quatre milliards de dollars. Quatre milliards. Ça fait un sacré paquet de cacahuètes. De cette transaction est né un projet : celui de donner un suite à la première trilogie Star Wars (soit les épisodes IV-Un nouvel espoir, V-L’Empire contre-attaque et VI-Le retour du Jedi). Dès 2015 donc, nous verrons dans les salles obscures l’épisode VII, puis très certainement un numéro VIII et enfin IX.

Disney ne va cela dit pas inventer l’eau tiède, ni une trame pour Star Wars. Comme Star Trek, la licence de Georges Lucas bénéficie d’un Univers Etendu foisonnant. L’histoire est déjà toute tracée. Nous verrons dans cet article à quoi elle ressemble.

Attention bande de filous, il y aura bien-sûr des spoilers gros comme des Hutts obèses ayant mangé des Rancors gavés à la graisse de Bantha dans cet article. Si vous souhaitez confier votre existence à Disney, arrêtez-vous dès qu’ils sont indiqués (les spoilers). En outre, les œuvres citées dans cette article ne constituent pas la totalité de l’Univers étendu, loin de là. J’ai délibérément fait des choix, appréciez-les ou pas. Bonne Lecture camarades !

(je précise que ceci est un montage)

Univers Étendu ?

La richesse du film se miroite dans la richesse imaginative de ses fans. L’univers étendu prolonge Star Wars en avant et en arrière, comme on peut le constater sur cette longue chronologie.

–          en arrière :

Le passé immédiat de l’Episode I est souvent sujet à controverse. Les origines de la famille Skywalker sont troubles et lointaines, et la naissance d’Anakin par manipulation Sith l’est encore plus. Alors pour un univers étendu travaillé, il faut remonter très loin.


[Très excellente cinématique/bande-annonce du MMORPG, qui donne quelques frissons à nos cœurs de Jedi, et qui prouve que c’est pas le tout d’avoir un sabre-laser : faut encore savoir s’en servir]

Le plus populaire, sorti récemment, est le jeu vidéo en ligne massivement multi-joueurs (vous savez, un meuporg) Star Wars : The Old Republic (2011), lui-même fortement inspiré du dyptique RPG Star Wars : Knight of the Old Republic (2003) / The Sith Lords (2005). Les évènements s’y déroulent environ 4000 années avant la naissance de Luke Skywalker. Ils sont à la fois un essai philosophique sur la Force, mais également une aventure dantesque à travers la galaxie, qui pose entièrement les bases de l’Histoire Star Wars (Force, gentils et méchants). Les jeux ont 10 ans presque, mais je vous le recommande vivement si vous souhaitez passer de longues heures à vous prendre pour un Jedi torturé par lui-même.

Avant cette période encore, on trouve quelques romans, notamment la saga Lost Tribe of the Sith (2009) qui narre l’histoire d’un ordre Sith marginal et marginalisé aux alentours de -5000.

Les romans sont d’ailleurs finalement la plus grosse ressource avant l’an 0 (= bataille de Yavin-Episode 4). On peut relever, sur les origines des Siths impériaux, la série Dark Bane (2007) qui se déroule en -1000.

Nous arrivons à ce que j’évoquais plus tôt : le passé immédiat. La littérature junior a présenté entre 1999 et 2002 l’histoire d’Obi-Wan Kenobi et de Qui-gon Jinn alors que le premier n’était qu’un jeune et frêle padawan : Les Apprentis Jedis. Une série qui n’ajoute pas tellement d’évènement factuel à l’Univers, mais qui construit les personnalités complexes des deux Jedis, malheureusement trop peu exploitées dans la seconde trilogie (qui est, pour ceux qui ne suivent pas, la première dans l’ordre chronologique de Star Wars).

En termes de bande dessinée (les puristes m’excuseront de l’inexactitude du mot, mais je l’utilise volontairement pour ne pas entrer dans des querelles de format qui pourraient éventuellement pourrir la compréhension du sujet premier de cet article. Cordialement, merci), le passé de Star Wars regorge également de contenus. Principalement parus chez Delcourt entre 2007 et 2012, les séries Tales of the Jedi ou encore Knights of the Old Republic tournicotent autour de la trame manichéenne Empire Sith/Ancienne République mise ne place lors des jeux vidéo que j’ai cité plus tôt.

Peu de BD cependant sur le passé immédiat. Simplement quelques parutions récentes sur Kenobi & Jinn ou encore Xanatos, le premier padawan de Jinn qu’est passé… du côté obscur de la Force. En se rapprochant de la Menace Fantôme, on voit apparaitre des versions mangas et autres romans photos (comprenez pourquoi je résume sous le mot « BD », c’est déjà assez compliqué comme ça).

Enfin, les téléfilms Ewoks. On ne sait en réalité pas vraiment quand cela se déroule, on connait juste l’endroit : Endor, la lune du peuple Ewok. Cependant, considérant que la lune a été bouleversée par l’occupation de l’Empire, et que le téléfilm n’y fait aucune mention, on peut penser que les aventures de Wicket et Cindel se déroulent avant les évènements du Retour du Jedi. Les deux téléfilms racontent l’histoire d’une famille en perdition sur la lune, et qui se fait aider par une joyeuse bande de bizounours sympathiques.

J’vous vois déjà venir, mais respectez les Ewoks. Sans eux, keupouik l’Etoile de la Mort hein. On le dit pas assez. Les gens ont tendance à oublier hein.

–          pendant :

Entre les films, voire même pendant les films, l’univers s’est développé. Normal me direz-vous ! C’est une période riche. La vie d’Han Solo, la guerre des clones ou encore les origines de la rébellion…autant de piste très intéressantes pour les amateurs du genre.

Les sagas de roman sont très nombreuses : Jedi Quest, Boba Fett, Republic Commando, The Last of the Jedi, la trilogie Yan Solo, le Pouvoir de la Force, les Nuits de Coruscant, les Aventures de Lando Cadrissian, Galaxie de la Peur, les très fameux X-Wing, et caetera… Je ne vais pas toutes les citer, il me faudrait quelques heures.

Mara Jade, Main de l’Empereur

En général on retrouve les mêmes auteurs, mon favori étant Timothy Zahn. Les histoires se basent sur des évènements bien connus, des batailles précises, et utilisent souvent des personnages célèbres (par exemple, le trio Luke Han et Leïa), mais aussi d’autres plutôt mystérieux telle que Mara Jade, la future fiancée de Luke.

Pour la catégorie BD, la période est également d’une richesse extraordinaire. Les œuvres se consacrent en général à un personnage, un destin. A noter les séries Dark Times ou Empire, toute parues chez Delcourt dans les années 2000. Marvel s’était tenté à l’aventure après la sortie des tout premiers films. Vue en France chez Lug, la production baptisée sobrement Star Wars reprenait les évènements entre Un Nouvel Espoir et l’Empire Contre-attaque.

Enfin, abordons la série télévisée d’animation Clone Wars, retraçant les guerres entre les épisodes II et III, principalement à travers les yeux d’Anakin, et qui explique aux enfants comment on peut être très gentil et toutefois avoir des prédispositions au côté obscur.

Ce qui se passe après que Han Solo pécho enfin la Princesse Leïa (c’est là que sont les spoilers)

Dans les grandes lignes.

D’abord, la création de la Nouvelle République sur les bases de l’Alliance rebelle, devenue elle-même Alliance des Planètes Libres ayant pour capitale la planète Coruscant. Alors que Han et Leïa se marient peinard (pas tant que ça en vrai. Ils ont douté et Leïa a même failli se barrer avec un riche garçon exotique), la flotte rebelle continue de défoncer ce que l’on appelle les Vestiges de l’Empire, qui sont commandé par l’Amiral Thrawn.

Pendant ce temps, Luke vadrouille, cherche des amis, se ballade, et monte une petite troupe d’étudiants qu’il appelle l’Académie Jedi dans le but de former le Nouvel Ordre Jedi. Il y passe de nombreuses personnes, et s’y passe de nombreuses choses. Je vais pas détailler.

Les jumeaux Solo

La famille Solo s’agrandit : Jacen et Jaina Solo, jumeaux, naissent sur Coruscant. Entre temps la princesse découvre la véritable histoire de sa grand-maman, Shmi, et commence à entamer un processus de pardon envers feu son papa, ex-Dark Vador. Un processus qui s’avère réussir, considérant qu’elle nomme son troisième gamin Anakin.

Une fois Thrawn décédé, les Vestiges de l’Empire sont repris par un clone de l’Empereur Palpatine. Leïa devient la patronne de l’Alliance après moult péripéties, mais démissionne régulièrement pour s’occuper de ses gamins, toujours à se faire enlever et impliquer dans des affaires louches. La princesse s’occupe de faire la paix avec la galaxie, mais de faire aussi la guerre avec les récalcitrants.

Entre-temps, Luke passe du côté obscur, et en revient. Sa chérie Mara-Jade, ex-Main de l’Empereur (c’est-à-dire qu’elle était un peu son agent spécial à l’époque de Dark Vador), effectue un travail sur elle-même pour ne pas buter son homme et tenter de lui faire des bébés.

La mort de chewbacca

En 25 après Yavin IV (c’est-à-dire la destruction de l’Etoile Noire), une espèce extra-galactique débarque dans la galaxie Star Wars : les Yuuzhan Wong. Ces sympathiques individus essayeront de réduire à néant le monde tout frais libéré du joug impérial. Ils seront finalement repoussés, mais les dégâts qu’ils auront infligés resteront longtemps marqués dans les mémoires. On leur impute notamment la mort de Chewbacca, qui se sacrifie pour sauver un gros paquet de gens dont la marmaille de la famille Solo-Skywalker. Han Solo doit alors boire beaucoup d’alcool pour oublier cela, mais finit par se trouver un nouvel ami du nom de Droma.

Ben Skywalker

Dark Caedius, ex Jacen Solo, s’apprêtant à embrocher sa tante Mara Jade

Luke et Mara ont un fils : Ben Skywalker. Ce bonhomme engendrera la plus grande famille de Jedi du Nouvel Ordre. Il sera le padawan de Jacen, un des enfants Solo qui finit d’ailleurs par passer du côté obscur, et par devenir Dark Caedus après avoir tué sa tata Mara, après aussi avoir appris qu’il avait une fille cachée et surtout après que son petit frère Anakin Solo meurt en mission. C’est finalement sa frangine Jaina qui le tue lors d’un duel au sabre laser, même s’il revient du côté de la lumière juste avant de claquer en sauvant sa femme et sa fille Allana.

Ben Skywalker a un fils : Kol, puis un petit fils : Cade. Ce personnage, qui a renié son passé, est au cœur de la saga Legacy (2007). Il y incarne, 137 ans après la bataille de Yavin, un chasseur de prime drogué et mauvais. Voilà globalement où on en est.

Le casting de Star Wars : Legacy (in French, « héritage »)

Conclusion

L’avenir de Star Wars est déjà écrit. Est-ce que cela signifie qu’il soit figé ? Je ne pense pas. Bien sûr que nous sommes heureux qu’une nouvelle trilogie arrive. C’est notre rêve le plus cher. La peur de la voir gâchée est légitime. Mais considérant que Disney a payé 4 milliards de dollars, on peut imaginer qu’ils ont assez de pognon pour faire quelque chose de correct, à l’image du Star Tours dans le parc Disneyland Paris. Et puis, ça serait bête d’investir autant d’argent pour faire un bide.

D’ailleurs, ça ne ressemble pas à Disney.

Comment ça « John Carter » ?

Non mais, hé oh chut. On a dit qu’on attendait de voir…

Publicités

C'est ici qu'on commente

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :