blog from the dead

Le magasin des suicides

In Sur les écrans on 30 septembre 2012 at 11:45

Par LiliZ’, l’irrationnelle du moment.

Voici le film de la semaine : entre morbide et humour…

 

Vous avez raté votre vie, réussissez votre mort.

Librement inspiré du roman de Jean Teullé, paru en 2007, ce film d’animation nous raconte l’histoire d’une famille propriétaire d’un commerce assez spécial. Dans une ville grise, triste et sordide, les Tuvache vendent à leurs clients des produits pour se suicider. La boutique tourne bien grâce aux classiques comme la corde pour se pendre, le revolver ou les poisons, mais aussi avec des petites fantaisies comme le sabre (Hara-kiri), les lames de rasoir rouillées qui donnent le tétanos si la mort ne vient pas, les champignons, etc. Tout va pour le mieux jusqu’au jour où le petit Alan née avec un caractère bien fâcheux pour ses parents : il est joyeux au quotidien…

Patrice Leconte a fait ici des choix judicieux pour adapter cette œuvre : un film d’animation pour pouvoir mieux rire de ce sujet, des chansons et des scènes ultra niaises relevant du 3ème degrés. Mentions spéciales pour la chanson du psy et pour le passage avec les cœurs en fleurs car ça m’a bien fait rire. Beaucoup de choses ont été modifié par rapport à l’histoire initiale mais toujours avec finesse et humour. Attention, ce n’est pas parce que c’est un dessin animé que le réalisateur a ménagé certains détails morbides… Il faut aimer l’humour noir pour apprécier ce film, qui ne convient certainement pas aux gamins (une petite fille était à mes côtés lors de la séance et j’avais peur pour elle quand les personnages parlaient des techniques pour se trancher les veines).

Je ne suis pas une grande fan de la 3D mais ici, elle est bien utilisée et honnêtement, voir des pendus en relief… c’est puissant. Je regrette que certaines petites anecdotes soient supprimées comme le baiser mortel de la fille Tuvache ou encore les mistrals perdants pour les enfants qui désirent en finir avec la vie. La fin est elle aussi changée, à vous de voir laquelle vous préférez (pour ceux qui ont eu la chance de dévorer le livre). Petit bonus à Patrice Leconte qui place quelques petites références comme un cinéma qui affiche « Les Zombrés », quand on sait qu’il a réalisé Les Bronzés… Voilà, je ne peux en dire plus donc allez-y pour passer un bon moment, bien noir.

Publicités

C'est ici qu'on commente

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :