blog from the dead

Quatrième Zombie Walk de Strasbourg

In Pour éteindre le cerveau, Quand on prend l'air on 16 septembre 2012 at 11:53

Par Quentin, reporter sans frontière du réel.

Dans l’extrême orientalitude de la France, le festival européen du film fantastique a pris l’habitude de commencer par une manifestation sympathique dans le centre-ville : la Zombie Walk. Alors bon, vu comment que j’ai appelé ce blog, je ne pouvais pas ne pas y aller.

La Zombie Walk, quatrième du nom dans la cité strasbourgeoise, vous offre la possibilité de ressusciter, et, à l’instar de Jésus, d’en retirer une certaine forme de fierté. Selon la presse locale, assurément aussi locale que celle de chez moi, ils étaient environ 4000 à défiler depuis la place Broglie (qui se prononce « breuil » apparemment. Oui oui, mais gens de l’Est sont pas clairs) jusqu’à la place de la Bourse (qui se prononce « bourse »).

Suivez les traces.

Sur le parvis de la cathédrale.

A gauche, un spécimen rare de zombie-échassier. C’est-à-dire que, il a des échasses quoi.

C’était trop mortel

« ZOMBIE ZOMBIE ZOMBIE… ! ». Difficile de rater ce genre de défilé. Ça commence par des vraies traces de faux sang sur le bitume. En passant devant la majestueuse cathédrale, les zombies ont dû faire convulser un ou deux curés. Et pas qu’eux. Les touristes japonais ont d’abord regardé tout ça d’un air bien conditionné. Ensuite, les personnes âgées ont déguerpi, les visages livides et creusés et tristes et mortifères et… âgés quoi.

Et surtout, les enfants de moins de dix ans se sont mis à pleurer un peu partout. Un étonnant spectacle, des parents hilares, et leurs enfants qui chialent de peur sans comprendre. Magique, splendide, merveilleux.

Les zombies en costume traditionnel alsacien ont eu un succès indéniable

Le zombie, un comportement social imprévisible.

« Impossible de voir leurs visages, ils sont à quelques dizaines de mètres »

Il y avait des déguisements simples (simplistes ?). Il y en avait d’extrêmement bien réussis aussi. Il y avait des zombies gentils, des zombies marrants, et finalement assez peu de zombies inexpressifs (ce qui est, vous en conviendrez, le canevas médico-social de base du zombie lambda, pris habituellement pour paradigme ultime et irrévocable de la description du zombie contemporain).

« Euuaaaaargh », ont scandé certains manifestants.

Scène cocasse et interactive avec les forces de l’ordre

Des zombies originaux.

Une maison des horreurs ambulante, un flash mob cadavérique, une belle brochette de morts-vivants… nombreuses sont les qualifications imaginables. Une bonne marche festive avant tout, je dirais. Un de ces moments où l’on peut se cacher dans la foule, boire de la bière en quantité industrielle avec des amis, sans hurler aux pignons de rue une quelconque revendication sociale. Et puis bon, en plus, c’était cool il a fait vachement beau.

Pour les plus romantiques d’entre vous.

Voilà, un des rares zombies qui dégageait une totale forme d’inexpressivité. Bravo.

Le maquillage fait des choses terribles.

That awkward moment before a zombie smash up your face.

Un cliché fort en symbole

Certains zombies avaient gardé la tête sur leurs épaules.

Qui ne tente rien n’a rien.

Celui-ci était particulièrement bien réussi

Vraiment réussi…

Le zombie de Lascaux, en mode peinture-rupestre.

Une pensée pour les forces de l’ordre, qui ont dû être frustrées de ne pas pouvoir jouer les shérif-adjoint Rick Grimes.

Et aussi…

Forcément, ces centaines de zombies qui ont crapahuté dans les rues, ils ont occulté tout le reste de ce qui se passait. Une pensée militante donc pour la manifestation pour la paix en Syrie, et pour la fête du vélo.

Note à benêt : si vous aviez dit à votre boss que vous alliez à un baptême et qu’en fait vous étiez à la Zombie Walk de Strasbourg le 15 septembre 2012, et que vous vous retrouvez sur une de ces photos, n’hésitez pas à nous le faire remarquer. Si c’est demandé gentiment, on floutera.

Publicités

C'est ici qu'on commente

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :