blog from the dead

Tout le monde aime Lana Del Rey

In Ouverture des oreilles on 15 janvier 2012 at 14:47

Par Lili Z’, la spécialiste du TER Tours-Paris du moment.

Ce n’est pas que tout le monde en parle en ce moment, mais si ! Cette petite américaine fait entendre sa belle voix sur le net depuis un moment avec notamment deux vidéos et son deuxième album le 27 janvier prochain. Prêt pour un orgasme musical ?

D’où viens-tu chérie ?

Cette new-yorkaise de 25 ans se nomme Elizabeth Grant (vous pouvez l’appeler « Lizzy » si vous le voulez) et peut se définir comme une compositrice et une interprète. Dès le début de sa carrière, son nom sera un mélange de Lana Turner (une célèbre actrice américaine) et de la fameuse Del Ray (la Chevrolet des années 1950). Que dire de plus ? On s’en moque, passons à sa carrière et surtout, surtout, surtout, à sa voix.

Carrière juvénile mais succès immédiat.

Sous le nom de Lizzy Grant, elle sort Kill Kill en 2009. Son premier album n’est hélas jamais sorti du box des producteurs mais elle enregistre quand même avec David Kahne et décide de prendre définitivement le nom de Lana Del Rey avec cet album éponyme. Vous la connaissez sûrement pour son clip Video Games sorti cet automne.

Et ce fût un succès fou en très peu de temps ! Le clip est regardé des millions de fois sur internet et la chanson apparaît immédiatement dans des séries à succès comme Gossip Girl (dixit Wikipédia). Lana Del Rey a très bonne presse en France, où par exemple les Inrockuptibles n’arrêtent pas d’écrire sur elle, l’ont interviewée et en font même leur couverture de magazine (#840, du 4 au 10 janvier 2012).

Un style électrisant.

Si je clame ici mon amour pour cette femme, c’est tout d’abord pour sa voix envoûtante. Dans un style calme et mélancolique d’une époque bien révolue, Lana Del Rey nous amène doucement dans son univers et on y reste avec plaisir. Mais c’est aussi parce que l’on capitule vite grâce à sa musique redondante, qui reste dans la tête toute la journée : quel bonheur ! Il y a dans sa voix grave un soupçon de je-ne-sais-quoi sexuel qui porte aux rêveries et aux souvenirs. On croirait même sentir un parfum fort et entêtant émaner de sa peau blanche.

C’est plus généralement son style tout entier qui fait frissonner : son physique de « vamp » retient le regard (chevelure bombée, lèvres pulpeuses, grands yeux soulignés de noir), ses clips nous mitraillent d’images hollywoodiennes (drapeau américain, les étoiles d’Hollywood Boulevard, les vieilles voitures, les séquences « souvenirs » etc.), sa manière de filmer Old school (transitions brutales, successions de séries « vieilles photographies » et de plans sensuels sur Lana Del Rey).

Regardez :

Il en est de même avec son dernier titre, Born To Die, qui semble plus travaillé que les autres au niveau du clip vidéo. Le glamour (la nuisette blanche faisant ressortir la poitrine, le rouge à lèvres, les ongles soignés, le jeu de lumière…) y est plus présent, le morbide aussi avec le côté bad boy aux tatouages. Je suis désolée de le dire et je sens que bon nombre de personnes vont m’éventrer mais cela peut s’apparenter au style Lady Gaga (eh oui, il faut toujours une comparaison) avec notamment les plans de Lana Del Rey sur le trône, la dernière scène où elle est morte et les décors. Bref, la voix et le morceau restent tout de même incroyables. Il faut aussi souligner son intérêt pour les histoires d’amour tordues, où le type aime les méchantes filles, où le temps est compté parce qu’il est parti et/ou qu’ils vont mourir.

Voyez par vous-même :

J’espère que vous avez eu beaucoup de plaisir avec cette lolita incendiaire car ce n’est pas terminé, vous pouvez acheter son album (Born To Die) dès le 27 janvier prochain ! Avec une telle voix et un tel succès pour deux vidéos, je pense pouvoir parier sur elle et sur une belle carrière éclair de diva. Mais dans le monde de la musique, tout va très vite et il se peut que la demoiselle soit chassée en un clin d’oeil… à l’image de Uffie lors de son premier album déjà « out » avant même d’être sorti.

Amy Winehouse est décédée ? Peu importe*, nous avons Lana Del Rey désormais.

*Je tiens à présenter mes excuses aux proches, toussa toussa.

Publicités
  1. Salut confrère,
    je viens de voir cela sur lemonde.fr :

    http://www.lemonde.fr/culture/article/2012/01/30/born-to-die-de-lana-del-rey_1636481_3246.html#ens_id=1636251&xtor=RSS-3208

    Je cite :
    « Son premier album, Born to Die, s’ouvre sur ce brelan d’as, dans lequel s’intercale le groove aguicheur d’Off to the Races, où la vamp à la voix grave se fait starlette allumeuse de papa gâteau. Si ce titre est réussi, il laisse aussi entrevoir la direction décevante que va prendre le reste du disque – une efficacité mêlant banalement pop et hip-hop. »

    Ils parlent également de « bas de gamme » ou de « grandiloquence sentimentale ».

    Peux/veux-tu répliquer à cela ?
    Quel est ton avis là-dessus ?

  2. Mmh.
    Je pense qu’elle est obligée de se justifier car elle s’est prise de sacrées claques ces derniers temps : beaucoup la trouve nulle sur scène (pas de présence, pas de gestuelle), trouve qu’elle n’a rien à offrir alors qu’on en attendait énormément vu les vidéo (on attendait du mystère, une voix incroyable, du glamour noir etc.).
    Du coup, elle balance ses discours « Non mais je fais de la bonne musique, attendez de voir l’album » mais les mauvaises critiques continuent de tomber et je leur donne raison cette fois-ci…

C'est ici qu'on commente

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :