blog from the dead

Advertising Times, la réclame acclamée au format Golden Blog Awards

In Briller en société, Lectures on 24 novembre 2011 at 15:02

Par Quentin, publiphobe en voie de guérison.

 

Dans la vraie vie c’est un étudiant lambda. Sur le web, c’est une star pour le milieu autorisé. Quel milieu ? La publicité ! David, plus connu sur la toile sous l’étiquette Advertising Times, vient de rafler le Golden Blog Awards catégorie Économie et marketing. Le temps d’un article, Le P’tit zombie se met à la pub.

Bizarrement, la première chose qui nous frappe quand on arrive sur le fameux blog Advertising Times (traduisez, « les temps de la publicité »), c’est la sobriété. Un trait de caractère souvent assez boudé par les annonceurs. Fond sombre, cinq onglets, une bannière qui change comme un panneau Decaud le long d’une route départementale de province, et une petite description, dont on retient un mot : « passionné ». Une simplicité toute relative.

Composante du succès numéro 1 : l’humour.

A l’instar de Brice de Nice, la plupart des internautes surfent pour le plaisir. Ad’ Times (c’est son p’tit surnom) tient bien sûr à vous divertir, au même titre que n’importe quelle pub bien construite. David nous le dit lui-même : dans le tournoi intemporel des meilleures publicités de l’Histoire, « toutes celles qui me font rire peuvent concourir ». Et des sourires, il en distribue, pour preuve cet article sur Justin Bieber, ou encore celui-ci sur notre président de la République.

Ad’ Times a le sens de la subtilité. Il nous emmène là où il faut ; il nous donne envie de passer la soirée manger de la pub. En gros, il a toutes les bonnes qualités d’une bonne publicité. AMAZING, isn’t it ?

Composante du succès numéro 2 : le professionnalisme.

« La créativité, tout ce que l’homme de peut créer pour réussir à promouvoir », voilà comment David perçoit les spots publicitaires. Mais n’allez pas croire que l’humanité s’entête à promouvoir du dentifrice et de la crème pour effacer les rides. Promotion rime parfois avec propagande, entre autres. En fin de compte, c’est ça qui nous marque le plus dans le blog : le traitement objectif de sujets sérieux, graves voire polémiques. Parlons sexisme, mais n’occultons pas le revers masculin du sexisme. Parlons racisme, parlons Hitler. Parlons de sexe, parlons anorexie, parlons communication idéologique.

Vous l’avez compris, Advertising Times est un blog complexe et professionnel. La recette est simple : un visuel (généralement, une image), et directement à la suite une analyse, un commentaire, un sous-entendu, et quand il faut, une blague. Merci, bonsoir, article suivant.

Composante du succès numéro 3 : l’hyperactivité.

Ad’Times viens vous chercher dans votre ordinateur : grâce à Facebook ou Twitter, David anime vos soirées pour pas cher.

Le rapport à l’actualité est quelque chose de fondamental sur le blog. On peut jouir de quelques marronniers tel qu’un spécial-Noël, mais également des sujets sur le feu Colonel Libyen dont je ne prononcerai pas le nom ou encore sur les relations particulières en Charia et publicité.

L’implication ultime du blogueur dans ses articles, la régularité de ses interventions, l’omniprésence de ses remarques assassines et/ou hilarantes sur vos fils d’actualités ; quand notre blogueur vous met à la pub, il y va franchement.

Composante du succès numéro 4 : l’agréabilitude.

A propos du sérieux :

« Je ne sais pas si le blog est une « référence » ou le deviendra, je souhaite juste mêler société et publicité, autant qu’il est possible de voir leur corrélation dans la vie de tous les jours. J’essaie de faire des sujets intelligents, ou au moins des articles où je suis content de dire « C’est moi qui l’ai écrit ». »

A propos du blog :

« Au début j’ai adapté un template comme à peu près tous les blogueurs mais sinon j’ai tout crée de mes petites mains Sauf le logo que je dois à l’un de mes meilleurs ami qui a repris le travail d’une internaute très gentille qui m’avait fait gracieusement le premier logo. »

A propos de sa victoire golden-bloguesque :

« Je pensais jamais gagner dans la grande jungle qu’est la blogosphère marketing. Mais j’ai aussi voulu m’inscrire parce que les occasions comme celles-ci sont rares et que les GBA sont (selon moi) une très belle initiative de ses créateurs. »

A propos de ses motivations :

« Juste pouvoir attirer des lecteurs intéressés ou non par la publicité et qui se diront « Tiens j’ai appris un petit truc » ou qu’ils voient une nouvelle publicité qu’ils ne connaissaient pas. »

J’ai volontairement fait succéder ces citations, histoire de mettre en valeur la simplicité et la sympathitude du personnage. Ad’ Times, c’est avant tout une ambiance, une lecture agréable, divertissante et instructive. Je ne saurais trop vous conseiller de vous y balader le temps d’une soirée au coin du feu si, comme moi, vous rêvez de briller en société pendant les pauses publicités.

Publicités
  1. Je suis aussi fan de la pub, de David et AdTimes, et je suis tout à fait d’accord avec vous, ce sont vraiement les points forts de son blog. Ça fait tout drôle de le voir écrit noir sur blanc.
    Merci

C'est ici qu'on commente

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :